Vincent Guyon chef restaurant la fleur de Sel Honfleur
Tél 02 31 89 01 92
Restaurant fermé le lundi et mardi



Vous pourrez découvrir à proximité de notre Restaurant :






Guide Michelin 2017


"Vincent Guyon, ancien de la Ferme Saint-Siméon, réalise ici un travail admirable: cuissons bien maîtrisées, assaisonnements au poil, belles inspirations dans la construction visuelle des plats... L'ensemble dégage une vraie assurance, celle d'un chef qui sait où il va. Et le service est impeccable !"



Gault et Millau 2015

Les deux toques se confirment dans cette salle élégante de la rue haute, tout près de la frénésie du port. Un joli cadre, intime et contemporain, une prestation au cordeau orchestré par Vincent Guyon, qui a su, au fil des ans, conquérir sa place. Des menus qui s'étagent de 30 à 60 € selon les produits dans une carte précise et bien fournie, notre préférence pour al formule à 50 € qui vaut bien ses deux toques : carpaccio de thon melon et pastèque, pannacotta et rémoulade de tourteau gelée de pomme verte, bar et couteaux au beurre de poivron rouge, pomme de ris de veau au vin de noix. Bon moelleux chocolat sorbet framboise poivron rouge en dessert,

 


Champérard 2015

"Sur la route de Honfleur, Vincent Guyon est passé par chez Bonnefoy et à la ferme Saint-Siméon. (...). Aborder un jeune chef avant que la célébrité ne le rende inabordable, ce devrait être un sport national, une gageure, une chasse au trésor. Depuis 1999, il a levé les réticences des habitants du coin, qui , en bons Normands, y vont, mais prennent le temps de voir. Or, c'est tout vu, qu'on se le dise, avec la marinade instantanée d'huîtres en coquille, gelée de cidre au miel et condiments, (...). La plus fine Fleur de Sel. De quoi faire vibrer les planchers de cet ancien bistrot de pêcheurs, murs blancs, colombages, boiseries blondes, fauteuils miel, spots malins. Un style bien défini, très personnel. Mi-familier, mi-couture. Deux points qui ne se haussent pas du col et poursuivent avec une touchante régularité leur belle saga de succès."


Guide du routard - Petits restos des Grands chefs

"Dans cette petite rue du centre où les restaurants se pressent comme champignons après la pluie, une façade discrète bordée de boiseries lavande qui laisse entrevoir un intérieur plein de chaleur. Salle lumineuse, montages photos de plats aux murs qui mettent déjà l'eau à la bouche. La vaisselle est d'une élégante modernité. Le chef revisite une cuisine régionale à l'héritage chargé en allégeant considérablement les recettes. Les produits de cru, proposés au gré du marché, sont traités avec inventivité et réhabilitent autant le traitement ancestral des poissons et crustacés, avec des marinades inédites, que celui des viandes, avec cette poitrine de veau confite aux grenailles avec lichettes d'andouille de Vire. Calvados, miel, cidre et pommes se retrouvent en combinaison avec le thé de Chine, la truffe, le homard ou le tourteau pour une sarabande d'associations inédites et souvent heureuses. Accueil souriant."